Les prêts aidés pour concrétiser votre achat immobilier

Pour réussir l’acquisition d’un bien immobilier, vous pouvez profiter des avantages des prêts aidés subventionnés par l’État. Ces prêts immobiliers visent à faciliter votre achat immobilier.


Les prêts aidés prennent différentes formes, notamment des subventions, des prêts gratuits ou bien encore des crédits bonifiés. Ils peuvent être utilisés soit comme prêt complémentaire, à l’exemple du PTZ, ou en tant que prêt principal, comme le Prêt Accession Sociale.


Voici tout ce que vous devez savoir au sujet des prêts aidés.


Le prêt à taux zéro PTZ


Le PTZ, le plus connu de tous les prêts aidés, est un crédit gratuit en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. Cela implique que l’État paye tous les intérêts à votre place.

Il existe deux types de PTZ, à savoir le PTZ classique et l’éco-PTZ. Le PTZ peut être utilisé autant dans les grandes agglomérations qu’en zone B2 et C.

Le PTZ est mis en place pour aider les primo-accédants à acquérir une propriété. Ce prêt complémentaire peut financer jusqu’à 40 % du capital total nécessaire pour l’achat immobilier.

Toutefois, le financement peut s’élever à 20 % selon le projet et la zone concernée. En plus d’être gratuit, le PTZ peut être remboursé en différé.

En tant qu’aide complémentaire, le prêt PTZ constitue uniquement un appui financier à une autre source de financement. Vous pouvez donc l’utiliser pour compléter votre épargne-personne, un prêt immobilier ordinaire ou une autre forme de prêt aidé.

Pour savoir si vous êtes éligibles au prêt aidé PTZ, vous pouvez vous faire aider par un expert comme Pretto.

Le prêt Action Logement


Le prêt Action Logement est une aide des entreprises au financement des logements de leurs salariés. La loi oblige toutes les entreprises comptant plus de 10 salariés à effectuer un apport de fonds à Action Logement dans le but d’aider leurs salariés à se loger.


Le prêt Action Logement est accessible à un taux fixe de 0,5 % hors assurance. Le montant empruntable grâce à cette aide peut s’élever jusqu’à 40 000 €, pour une durée de prêt libre. En outre, ce prêt aidé peut être utilisé pour plusieurs types d’opérations immobilières :

  • Achat d’une résidence principale.

  • Construction d’une résidence principale.

  • Agrandissement.

  • Accession sociale.

  • Accession en bail réel solidaire.

Pour bénéficier du prêt Action Logement, vous pouvez vous renseigner auprès de votre Directeur des Ressources Humaines ou sur le site d’Action Logement.


Le prêt Accession Sociale


Le prêt d’Accession Sociale est un prêt aidé destiné aux ménages aux revenus modestes qui désirent concrétiser l’acquisition de leur résidence principale. Ils peuvent se servir du prêt d’Accession Sociale autant pour un achat que pour une construction, ou bien pour effectuer des travaux dans leurs résidences principales.


Ce prêt aidé peut être accordé uniquement par les banques ou des établissements ayant réalisé un compromis avec l’État. Le taux d’intérêt du prêt d’Accession Sociale est plafonné, et varie en fonction de la durée du prêt et de l’organisme emprunteur.


Des conditions de revenus, de localisation et de nombre d’occupants sont considérées pour évaluer l’éligibilité à ce prêt aidé.


Attention, le prêt Accession Sociale peut être complété par d’autres sources de financements, hormis un prêt immobilier classique.

Le prêt immobilier conventionné


Le prêt conventionné ne peut être octroyé que par les organismes de crédit ayant réalisé un compromis avec l’État.


Accordé sans condition de ressources, ce prêt aidé peut être utilisé pour l’achat ou la construction de votre résidence principale, ou pour y réaliser des travaux.


Le prêt conventionné peut se joindre à un autre prêt aidé (sauf prêt immobilier classique), et permet à l’emprunteur de profiter d’un taux d’intérêt plafonné.


Les prêts aidés territoriaux


Un grand nombre de collectivités territoriales (communes, départements, régions) offrent des aides à l’achat immobilier.


De nombreux prêts aidés territoriaux existent déjà en France, tels que le Prêt Paris Logement 0 % ou le Pass Accession Toulousain.


Pour aller au-delà, vous pouvez également voir le Passeport 1er Logement à Bordeaux, le Nouveau Chèque Premier Logement à Marseille, ou encore l’aide Ma Première Pierre à Quimper.


L’achat d’un logement social


À condition de remplir quelques critères d’éligibilité, vous pouvez bénéficier d’un prêt aidé PTZ pour acheter un logement social. Ce prêt aidé peut servir à financer jusqu’à 10 % du montant global de l’achat du logement social.


Attention, l’emprunteur doit obligatoirement résider dans le logement social concerné durant au moins 2 ans avant de pouvoir en faire l’acquisition. Notez bien que la loi fixe des réglementations sur la location ou la revente du logement social.

Le Plan Épargne Logement et le Compte Épargne Logement


Le PEL et le CEL sont des mécanismes d’épargne mis en place par l’État. Ce dispositif est accessible à tous, et consiste à épargner durant plusieurs années sur un compte bloqué afin de s’apprêter à financer un bien immobilier.


Notez bien que le PEL et le CEL sont légèrement différents au niveau des taux et des conditions de versements. Au lieu de placer votre épargne pour l’apport, le PEL et le CEL vous permettent de bénéficier d’une prime d’Etat ou des taux d’emprunt encadrés en cas d’achat d’un bien immobilier.



Locataire

Propriétaire / Agence

En savoir plus

Station f White logo.png
  • SmartGarant Facebook Icon
  • SmartGarant LinkedIn Icon
  • Blog

SmartGarant, société par actions simplifiée au capital de 7 000 €, 851 969 113 R.C.S. Paris.
Entreprise régie par le Code des Assurances et immatriculée à l’ORIAS № 19006016, www.orias.fr. Siège : 75020 Paris

© Made by SmartGarant with ❤️